L'une des 7 merveilles du monde: le MACHU PICCHU

Publié le par Analéo

  Tchou tchou !!! C'est parti pour Agua Caliente: nous nous enfonçons dans la jungle, la différence de paysages est fulgurante et le changement de température aussi, ça fait du bien!102 5801

 

 

Le lendemain, c'est à 4 heures du matin que nous devons faire la queue pour prendre le bus et atteindre le Machu Picchu dans les premiers et obtenir un ticket pour le WAYNA PICCHU (seulement 400 personnes par jour peuvent y monter). P1030940

 

 

 

Ca y est , nous y sommes: la cité d'or s'offre à nous au petit matin.

Nous visitons la ville avec un guide. 

P1030988

 

C'est la seule cité du pays à avoir été épargnée par les espagnols: tous les incas ont su garder le secret de l'existance de cet endroit même sous la torture. Les espagnols sont des milliers à avoir péri (la jungle est dangereuse!) en essayant de découvrir ce site tellement bien caché...P1030945Le Machu Picchu  a été découvert en 1911 par Hiram Bingham un historien américain. Le trésor Incas est entièrement conservé: des quartiers entiers, des temples, un palais royal, des places et des terrasses (autrefois fleuries d'orchidées).DSCN6653

 

 

         Le temple du SOLEIL

 

 

 

 

 

 

P1030941

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  P1030976

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous escaladons jusqu'au sommet le WAYNA PICCHU, c'est la "petite"  montagne qui se dresse derrière la ville.                                                   

    P1030954  P1030964

L'escalade est bien sympa, en image ....

 

 


 P1030959

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chemin qui mène au Machu Picchu, il y en a qui l'ont monté; Nous, nous le descendrons courageu-

sement... 

 

 

 

Nous finissons notre journée par un bain thermal relaxant avant de reprendre le train vers Ollantaytambo.

 

                                                                                                        Ciao!!

P1040016

 

Publié dans PEROU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article